Contact
Essai gratuit
Actu RH |

15 MIN

RSE : Notre premier bilan carbone

RSE : Notre premier bilan carbone
Alexandre Diard
RSE : Notre premier bilan carbone

Chez PeopleSpheres, nous ne pensons pas qu’à nos clients, produits ou partenaires … mais également à notre impact environnemental. On nous le répète souvent : pour limiter le réchauffement climatique, l’action de tous est nécessaire, y compris celle des entreprises.

PeopleSpheres a toujours eu dans ses actions une pensée pour la planète mais nous sommes aujourd'hui conscients qu'une démarche active est nécessaire : c’est donc dans cette lancée que nous avons mis en place une vraie stratégie de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

La première étape ? Le bilan carbone. Pourquoi avoir fait notre premier bilan carbone ? Comment a-t-on procédé ? Comment comprendre les résultats ? Focus sur les informations importantes de cette démarche chez PeopleSpheres. 

Nos autres articles :
10 astuces pour permettre l'épanouissement des collaborateurs

L'open space : renfort de la cohésion ou frein de la productivité ?

Réserver démo

 

Un bilan carbone, c’est quoi ?  

 

Un bilan carbone est un outil qui permet de calculer l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre d’une entreprise. Les résultats de celui-ci permettent d’éclairer le ou les dirigeants sur l’impact de leurs activités sur l’environnement et le réchauffement climatique. 

Bien que cet outil ne soit pas obligatoire pour les entreprises de moins de 500 salariés, il est fortement recommandé. Conscients de son importance, chez PeopleSpheres nous l’avons fait ! 

Concernant les entreprises de plus de 500 salariés, un document sera obligatoire à partir du 1er janvier 2023 : le « Bilan GES* réglementaire » pour comptabiliser l’ensemble des émissions des entreprises.  

*GES : Gaz à Effet de Serre  

 

Pourquoi faire un bilan carbone ?  

 

Vous le savez déjà : nous traversons une crise climatique, ce qui a engendré à l’heure d’aujourd’hui une hausse de 1,2 degré selon Climate Act. Afin de remédier à ça, il est absolument nécessaire de réduire les émissions de dioxyde de carbone, que ce soit initié par les personnes elles-mêmes, l’Etat ou les entreprises.  

Grâce au bilan carbone, nous pouvons dans un premier temps connaitre les domaines dans lesquels nous émettons le plus de gaz à effet de serre. Il mesure notre impact et le compare ensuite avec les entreprises du même secteur.   

En effet, le bilan carbone s’intègre dans une démarche RSE où il est la première brique, le commencement. Il permet de réaliser un diagnostic des pratiques de l’entreprise, ce qui simplifie la mise en place des axes d’amélioration et des projets à mettre en œuvre.  Comme on dit « agir c’est bien, agir efficacement c’est encore mieux » ! 

Réserver démo

 

Notre premier bilan carbone  

 

Notre premier bilan carbone a été réalisé avec l'entreprise Carbo sur la période de mai 2021 à mai 2022. La comparaison des résultats se base sur 251 bilans réalisés par Carbo, dont 190 bilans de société du CAC 40 et de la NASDAQ, SBF120 et 2 787 bilans publiés par ADEME.  

 

Les résultats du bilan carbone de PeopleSpheres  

En tout, 308 TCO2 (tonnes de CO2) ont été émis par PeopleSpheres sur la période du 1er mai 2021 au 30 avril 2022 repartis de façon suivante :  

 

Bilan carbone

 

Ces résultats correspondent à 3,4 TCO2 émis par salarié chez PeopleSpheres à  l’année.  

En comparaison avec les entreprises du même secteur et de la même taille que PeopleSpheres, nous émettons 44% de moins de Gaz à Effet de Serre.   

Réserver démo

Comment comprendre les résultats  

 

Afin de mieux comprendre les résultats, voici à quoi correspond chaque catégorie :  

 

  • Les émissions générées par nos Opérations représentent 20% de moins que les entreprises de notre taille et de notre secteur.  

Cela inclut la communication interne (messagerie, vidéoconférence…), communication externe (mailings, réseaux sociaux, publicité…), les retours clients, les évènements et les livraisons.  

 

  • Nos activités liées à l’usage numérique génèrent 1% de moins que les entreprises de notre taille et de notre secteur.   

On compte ainsi ordinateurs ou téléphones qui consomment nos services et notre application, le réseau qui transite les données affichées à nos utilisateurs et enfin le serveur qui héberge nos données et nos codes sources pour les requêtes de nos utilisateurs.  

 

  • Les émissions générées par nos bureaux représentent 49% de moins que les entreprises de notre taille et de notre secteur. 

     

Cela comprend l’amortissement de la construction des bureaux et de l’estimation de l’utilisation avec la consommation des aliments, des ressources, d’énergies, des déchets et de l’entretien courant des locaux.  

 

  •  Les émissions générées par nos déplacements représentent 45% de moins que les entreprises de notre taille et de notre secteur. 

On y compte les quotidiens domicile-travail des collaborateurs et les déplacements professionnels (avion, trains, transports publics ou individuels).  

 

  • Finalement, notre plus grand axe d’amélioration serait l’empreinte liée à nos achats et support. Nos émissions représentent 55% de plus que les entreprises comparables à la nôtre.

Cela provient des produits finis, des matières premières, des transports associés et des achats de prestations de services. 

Réserver démo

Les limites de cette démarche  

 

Peut-on dire que ces résultats sont bons ? A priori, ce n’est plutôt pas mal. Mais pour y répondre, il faut se comparer correctement aux autres entreprises du même secteur et de même taille que PeopleSpheres. Cependant, toutes les entreprises ne dévoilent pas publiquement leurs résultats ce qui limite les comparaisons et la notation de l’entreprise.  

Pour que le bilan carbone soit efficace, il faut être totalement transparent sur les résultats obtenus, mais aussi être totalement honnêtes envers les collaborateurs.  

De plus, la consommation et les émissions de Gaz à Effet de Serre en télétravail ne sont pas prises en compte, ce qui peut fausser certains résultats. 

Enfin, réaliser un premier bilan carbone prend énormément de temps, d’énergie et de ressources. Il faut pouvoir organiser un plan sur la durée.  

 

Et la suite ?  

 

Bien que, comparés aux autres entreprises du secteur, les résultats de PeopleSpheres sont dans son ensemble positifs, ce n’est pas le moment de se reposer sur ses lauriers.  Le bilan carbone n’est qu’une première étape, différents projets sont à mettre en place par la suite.  

Ainsi, nous avons mis une charte RSE qui reprend la politique sociale, environnementale, la responsabilité numérique et la politique fournisseur. Le but de cette charte est de notifier clairement les objectifs, les engagements, les droits et les devoirs de chacun dans la démarche RSE chez PeopleSpheres.  

Mais ce n’est pas tout, nous ne nous limitons pas uniquement aux acteurs internes. Une charte fournisseurs et partenaires a également été mise en place, elle reprend les engagements de ces derniers. Des actions vont être mises en œuvre afin de réduire les émissions dans les catégories trop élevées, notamment la catégorie “achat et support”, avec l’achat de téléphones reconditionnés par exemple.  

Réserver démo