Contact
Essai gratuit
Recrutement |

9 MIN

Comment réussir le recrutement des stagiaires et des alternants ?

Comment réussir le recrutement des stagiaires et des alternants
Alexandre Diard
Comment réussir le recrutement des stagiaires et des alternants

Les recrutements en entreprise sont une étape délicate et nombre d’entreprises rivalisent d’ingéniosité pour embaucher de nouveaux talents. De plus, avec les entreprises et startups qualifiées de « stagiaires et apprentis friendly », la concurrence est rude.

Voici quelques clefs pour réussir votre recrutement de stagiaires et alternants au sein de votre structure.

Nos autres articles:

Journée de solidarité : un stagiaire doit-il travailler ?

Comment adapter son organisation à la génération Y en matière de RH ?

Comment recruter le bon candidat ?

Réserver démo

Effectuer une analyse des besoins

De plus en plus d’entreprises font le choix de recruter en alternance dans l’optique de renforcer leur équipe.

Quel que soient les types de contrats (contrat de professionnalisation ou en contrat d’apprentissage), les offres de postes en alternance ne manquent pas. Elles couvrent désormais tous les secteurs d’activité : services, banques, industrie, tertiaire, assurance, vente, etc.

Le choix des contrats en alternance

Deux possibilités sont donc accessibles en contrat par alternance : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation.

Pour le contrat d’apprentissage, il encadre une formation à vocation diplômante. Ouvert aux candidats entre 16 et 30 ans révolus, il est également accessible sur dérogation aux mineurs de 15 ans et sans aucune limite d’âge pour les travailleurs handicapés ou les candidats à la création (ou reprise) d’entreprise.

Pour le contrat de professionnalisation, celui-ci a une vocation qualifiante.

Il s’adresse d’abord aux jeunes entre 16 et 25 ans pour leur permettre d’obtenir une qualification professionnelle en complément de leur formation initiale. Aucune limite d’âge pour ce type de contrat de travail à durée déterminée.

Le recrutement en alternance, mais aussi avec des stagiaires, permet de faire face à des turnovers récurrents, ou encore de pallier le remplacement d’un salarié ou simplement d’assurer l’accroissement de l’activité.

Pour recruter un alternant ou un apprenti dans les meilleures conditions et que cela apporte une véritable plus-value à l’entreprise, il est essentiel d’analyser et de définir les besoins précis de l’entreprise. C’est pourquoi celle-ci doit déterminer le profil du poste à pourvoir avec précision, lequel sera proposé à l’alternant.

Pour circonscrire au mieux leurs besoins de main-d’œuvre, les recruteurs peuvent travailler main dans la main avec des acteurs liés au conseil de l’alternance :

  • Les chambres de métiers, chambres de commerce ou d’agriculture (CCI, CNAM, etc.) 
  • Le Conseil régional 
  • Pôle Emploi
  • Les OPCO (opérateurs de compétence) qui remplacent les OPCA (organismes partiaires collecteurs agréés) 
  • Les CFA ou organismes de formation agréés types MFR

 

Pour cela, chaque entreprise doit proposer un poste (CDI, CDD, stage en alternance, intérim) conforme aux conditions de formation et ainsi indiquer les mentions suivantes dans le descriptif du poste :

  • L’intitulé du poste 
  • Le niveau de formation ou de qualification demandé : niveau Bac, BTS, Bachelor, Licence professionnelle, Master, MBA, etc. 
  • Le descriptif des activités qui sont confiées à l’alternant 
  • La position de l’alternant dans l’organigramme de l’entreprise 
  • Les compétences nécessaires au poste : soft skills 
  • Le lieu du travail 
  • Les conditions de rémunération 
  • Les coordonnées du destinataire de la candidature

 

De plus, en détaillant les conditions de travail, l’entreprise répond au préalable aux premières questions soulevées par l’alternant lors de l’entretien d’embauche : gratification ou salaire ? Frais de scolarité le cas échant ? Possibilité de se former à d’autres métiers ? Délivrance d’un certificat de qualification ? Durée du contrat ? Durée du stage ?

En fonction des candidats qui se présentent, l’entreprise peut alors identifier les profils qui lui semblent adaptés pour le poste.

Réserver démo

L’importance d’un espace Web dédié

Il est essentiel d’avoir un espace Web dédié aux stagiaires et aux alternants afin d’adapter la communication d’entreprise à ces profils spécifiques.

C’est dans cet espace, qu’est le site carrière, que vous avez l’opportunité de mettre en avant la culture de l’entreprise ou de la startup, de partager des vidéos, des commentaires, des témoignages des collaborateurs et clients.

Cet espace dédié pour déposer une offre soigne votre marque employeur.

Quand l’annonce est prête, vous la diffusez sur l’espace dédié sur votre site Web et pouvez alors la partager sur les différents réseaux sociaux ou l’intégrer dans une campagne d’emailing à l'aide d'un logiciel marketing. Toutes ces actions maximisent la visibilité de l’offre d’emploi en alternance.

Avec un espace pour les carrières dédié aux stagiaires et aux alternants, vous disposez également d’un espace pour mesurer l’efficacité de vos investissements. Grâce à des statistiques et d’autres indicateurs de pilotage (pourcentage de postes pourvus, taux de transformation des candidats, temps de vacances de chaque job, etc.), vous connaissez en temps réel l’impact de vos campagnes.

Réserver démoCibler le profil recherché

Pour réussir un recrutement avec des alternants et des stagiaires, il est primordial de cibler le profil recherché.

Quel type de profil souhaitez-vous recruter ? Dans quelle région se situent-ils ?

Est-ce que vous recherchez un stagiaire ayant déjà une première expérience ? Un alternant en Master issu des grandes écoles ? Un étudiant en stage maitrisant tel logiciel ? Un travailleur avec telle soft skill ? Un demandeur d’emploi ?

Plus vous précisez vos besoins en matière de ciblage de profil, plus vous êtes à même de trouver la personne adéquate rapidement.

Après avoir reçu une première réponse, vous pouvez affiner votre ciblage en vérifiant l’aisance du candidat à l’oral et en jugeant son comportement vis-à-vis de l’éthique du travail.

Cet entretien, qu’il soit en présentiel ou en vidéo, permet de vous assurer des points suivants :

  • La motivation et l’implication du candidat 
  • Le projet professionnel de l’alternant (équivalent de la lettre de motivation) 
  • Ses qualifications (disponibles au fil de son cursus) 
  • Ses soft skills 
  • Sa capacité d’adaptation et d’apprentissage 
  • Son dynamisme et sa curiosité

Quelle que soit la réponse, il est recommandé d’envoyer une réponse, même négative, au candidat alternant ou stagiaire — par mail ou par voie postale — pour conserver une image positive de l’entreprise.

Réserver démo

Simplifier sa démarche à l’aide d’outil spécifique

Pour simplifier les démarches et optimiser les candidatures des alternants et des stagiaires, l’entreprise peut se munir d’un outil de gestion de candidature.

Grâce à ce genre de logiciel, l’entreprise gère et automatise ses campagnes de recrutement sur une large échelle.

Dès lors, les enjeux sont d’attirer un maximum de candidats et de les convertir grâce à des supports adaptés.

L’expérience professionnelle candidat est très importante aujourd’hui. C’est pourquoi les outils spécifiques au recrutement d’alternants doivent proposer un processus rapide, responsive et attractif pour que le candidat puisse se démarquer rapidement.

Réserver démo

Préparer son intégration en corrélation avec son futur manager

Enfin, il est essentiel que l’entreprise choisisse un tuteur ou assistant pour encadrer le futur alternant ou le stagiaire.

C’est souvent le rôle qui incombe au manager ou au chef d’équipe.

On parle alors de maitres d’apprentissage pour un contrat d’apprentissage et de tuteurs pour contrat de professionnalisation.

Il est en charge de l’alternant ou du stagiaire durant toute la durée du contrat avec l’entreprise.

Pour que l’intégration de l’alternant ou du stagiaire soit en parfaite corrélation avec son tuteur, ce dernier doit remplir certaines conditions préalables :

  • Être titulaire d’un diplôme ou d’un titre professionnel du même domaine que celui qui est visé par le stagiaire ou l’alternant
  • Justifier d’un an d’exercice au minimum dans cette activité 
  • Justifier de 2 ans d’exercice dans le poste en rapport avec la qualification préparée

L’accompagnement ou le management en contrat de professionnalisation n’est pas obligatoire. Toutefois, il reste encouragé pour guider au mieux l’étudiant.

Enfin, pour préparer au mieux l’insertion de l’étudiant, le tutorat offre la possibilité de suivre une formation en alternance qui est prise en charge par l’entreprise. Cette formation permet d’améliorer l’accompagnement ainsi que la transmission des savoir-faire.

Le recrutement de stagiaires et alternants est une étape importante dans la vie d’une entreprise. Il convient donc de proposer un espace adapté à ce type de candidature spontanée ou non, et de préparer au mieux leur insertion professionnelle au sein de l’entreprise.


Réserver démo